Piraterie, naufrageurs et pilleurs d’épaves

Au début du XVIe siècle, l’économie est prospère et s’accompagne d’un trafic maritime intense à l’embouchure de la Gironde.

La conche de Saint-Palais, accessible à de gros navires, attire les convoitises de nombreux pirates. Ces derniers, anglais, espagnols et surtout basques pillent les navires marchands et les paroisses côtières mal armées.

Les naufrages sont fréquents à Saint-Palais et dans l’embouchure de la Gironde dès le XVIe siècle. Les naufrageurs sévissent incontestablement sur nos côtes ; ils allument des feux tout le long de la côte ou agitent des lanternes afin que les bateaux confondent avec le fanal du phare de Cordouan. Les navires ainsi trompés s’échouent sur les bancs de sable ou sur la côte et les naufrageurs peuvent ainsi les piller. Pour palier ce problème, Colbert met en place en 1681 les milices gardes-côtes, qui seront ensuite remplacées par les douaniers. Ces derniers surveillent le littoral, de la Pointe de Terre-Nègre à la conche de Saint-Palais et empruntent pour cela le Chemin des Douaniers.

 
Naufrage-d'un-navire

La balade des naufrageurs

Découvrez l’histoire des naufrageurs, des contrebandiers, du Bureau des Douanes et du Sentier des Douaniers. Égrenez le temps, laissez-vous conter la construction du phare de Cordouan, la naissance de la mode des bains de mer et l’évolution au fil du temps de l’urbanisation de la station. Visite guidée et contée au départ du clocher roman de Saint-Palais-sur-Mer. À la tombée de la nuit, accompagnés par un guide de l’Office de Tourisme, laissez-vous raconter l’histoire de Saint-Palais-sur-Mer à travers les époques.

La Balade des Naufrageurs, c’est aussi à l’intérieur de ces récits historiques la rencontre avec un artiste qui vous contera la mer ou les légendes du Pays Royannais aux lueurs des lampions.