Usine

Semussac

Type : Architecture. Adresse : Rue des deux moulins. Implantation : En village, dense. Siécle : 19ème (ferme) 20ème (bâtiments de laiterie). Datation : Par source. Statut : Privé. Appellation usuelle : Laiterie de Semussac. Parties constituantes : Bâtiments de ferme ; atelier de fabrication ; haloir à un étage carré ; corpsde bâtiment des années 50. Historique : Laiterie créée par Julien Cornardeau, agriculteur, sous la forme d'une SARL pour la fabrication d'un peu de beurre et surtout d'un fromage à pâte molle appelé "Le Vieux Porche". L'entreprise s'est d'abord installée dans d'anciens bâtiments de ferme, agrandis d'un bâtiment d'affinage et d'un bâtiment de fabrication, puis par un nouveau bâtiment de fabrication dans les années 1950 ; le fromage était vendu dans la région et la vallée de la Garonne ; l'activité a cessé en 1993 ; environ 60 personnes y ont travaillé dans les années 1960 et une vingtaine au moment de la fermeture. Conardeau avait mis en place un capitalisme à visage humain peu gouté des autres industriels du cru : ainsi offrait -il de nombreux avantages à ses salariés : tous les ans des pommes de terre étaient plantées pour eux à son domaine de l'abbaye de Sablonceaux ou à Bernessard, qu'il possédait également. Murs : ferme:calcaire ; moellons ; enduit ; atelier et corps de bâtiments des années 1950 : pans de béton. Toit : Tuile ou plaques en amiante -ciment (éverite). Etages : Un (ferme et haloir). Intérêt : Seule laiterie en milieu rural dans tout le Pays Royannais dont il reste quelque chose. Source de la fiche : Inventaire du Patrimoine Industriel en Poitou-Charentes.