Eglise

Saujon

Type : Architecture. Adresse : Place Charles de Gaulle. Implantation : En ville, dense. Siécle : 17éme(1683 date portéesur leclocher). Datation : Par source , date portée sur le clocher. Statut : Public. Appellation usuelle : Eglise Saint-Jean-Baptiste de Saujon. Parties constituantes : Totalité. Historique : Eglise de style baroque construite de 1679 à 1683 sur l'emplacement d'un édifice roman antérieur, selon le dessin de Jacques Guérinet, architecte des bâtiments conventuels de l'Abbaye-aux-Dames de Saintes ; l'intérieur comporte une chaire de pierre et deux chapelles dont l'une a été ornée au début du 20ème des quatre chapiteaux trouvés sur le chantier de fouilles du prieuré Saint-Martin, l'autre étant dotée d'un décor baroque. La voûte en anse de panier est platrée et lambrissée depuis une restauration des années 1960, un lambris remplace également les anciens caissons du choeur ; les vitraux sont tous sortis du célèbre atelier de Gustave-Pierre Dagrant de Bordeaux entre 1913 et 1922. Murs : Calcaire ; moellons ; pierre de taille ; enduit. Etages : Vaisseau unique. Voûte : En anse de panier, platrée et lambrissée. Sculptures : Quatre chapitaux romans conservés dans l'église, trouvés en fouilles sur la route de Rochefort (site de l'ancien prieuré). Intérêt : Seule église" baroque" du Pays Royannais. Source de la fiche : Prospection ; Flohic p.1062. Remarques : Cette église renferme une curiosité : un vitrail dédié à Santa Maria de Guadalupe, la patronne du Mexique ; mais tout s'explique quand on apprend que l'ambassadeur du Mexique est venu prendre les eaux à Saujon au début du 20ème siècle.