Eglise

Mornac-sur-Seudre

Type : Architecture. Adresse : Rue du Port. Implantation : En village. Siécle : 11ème , 12ème , 15ème. Datation : Par source. Statut : Public. Protection : Classement et Inscription Monuments Historiques. Remarque sur la date : 25 novembre 1948 (Classement transept et chœur) 3 mars 1952 (Inscription nef). Appellation usuelle : Eglise Saint-Pierre. Parties constituantes : Totalité. Historique : Eglise construite sur les restes d'un édifice primitif mérovingien (des fouilles entreprises en 1951-52 mettent à jour les restes d'un petit sanctuaire de forme polygonale à l'emplacement actuel du chœur et des sarcophages à l'extérieur. Edifice appartenant au prieuré Saint-Nicolas de Mornac aujourd'hui disparu. Murs : Calcaire ; grand et petit appareil. Toit : Tuile canal. Etages : Plan en croix latine ; 3 vaisseaux (un disparu au 15ème). Voûte : Abside en berceau plein et fermée en cul de four. Escalier : Tournant en paliers successifs. Sculptures : Modillons sculptés à l'extérieur du chevet ; chapiteaux remarquables ("la Résurrection", un serpent entourant un arbre) de facture romane ; plusieurs chapiteaux semblant provenir d'une construction antérieure. Intérêt : Litre funéraire frappée aux armes des Seigneurs de Mornac (famille Boscal de Réal) ; banc des pauvres. Source de la fiche : Prospection. Remarques : Peinture figurant le "Christ en majesté" sur le cul de four du chevet. En 1943, la foudre détruit le clocher, faisant apparaître les trompes soutenant la base elliptique du clocher (modèle barlong, rare dans la région). Quelques jours avant, le curé de la paroisse déclarait : "Si j'étais le bon Dieu, je ferais flamber votre clocher pour vous permettre de voir les merveilles de notre église".