Eglise

Chenac-Saint-Seurin-d'Uzet

Type : Architecture. Adresse : Rd 129 - Rue du Clocher - Chenac. Implantation : En village. Siécle : 19ème , clocher 1889 , église 1876. Datation : Par source. Statut : Public. Appellation usuelle : Eglise Saint-Martin ; église paroissiale. Parties constituantes : Totalité. Historique : Eglise néoromane, construite dans le style du 12ème, en forme de croix latine, avec chevet circulaire. On doit la façade à Arnold, sculpteur et célébrité locale. Chantier de l'église commence vers 1852 ; à la suite d'une mésentetne avec l'architecte (Victor Fontorbe?), les bâtisseurs et la mairie, c'est le baron de Saint-Seurin qui récupère la maîtrise d'oeuvre sur le chantier et menera ce travail jusqu'à la fin. La construction du clocher débute en 1866 selon les plans d'Aimé Bonnet (entreprneur Eutrope Perrineau). Murs : Calcaire ; pierre de taille. Toit : Tuile mécanique sur toute la surface, sauf le chevet en tuile plate "périgourdine". Voûte : Initialement en plâtre (tombée) ; désormais en pierre (en berceau). Escalier : Menant au clocher. Intérêt : La façade créée par Arnold est riche de bestiaire traditionnel roman ; choeur et abside peints dans un style naïf (représentation du Ciel : fond bleu parsemé de multiples étoiles, Christ Roi). Deux chapiteaux restants de la première église. Source de la fiche : Prospection ; Revue Archéologique de Saintonge (Janvier 1868 page 36). Remarques : On doit aussi à Arnold le Calvaire d'Epargnes. Clocher similaire à celui de l'église des Mathes (même architecte). Pas de document sur l'église primitive (reconstruction emble être une adpatation des restes d'origine). Eglise très caractéristique du style néo-roman.