Château

Chenac-Saint-Seurin-d'Uzet

Type : Architecture. Adresse : Rue du Château - Saint-Seurin dUzet. Implantation : En ville. Siécle : 15ème (base). Datation : Par source. Statut : Privé. Appellation usuelle : Château de Saint-Seurin d'Uzet (ou Saint-Surin d'Yeraie). Parties constituantes : Totalité. Historique : Seigneurie de Saint-Seurin connue depuis la première moitié du 14ème siècle. Edifice ayant joué un certain rôle militaire pendant la Fronde en 1652 (installation d'une garnison). Propriété gravement endommagée pendant la seconde Guerre Mondiale. Murs : Calcaire ; moellons ; enduit. Toit : Tuile canal ; tuile plate (fuie). Etages : Deux ; façade sur cour remontée sur modèle languedocien 18ème (restaurée par le propriétaire dans les années 40) ; terrasse à balustres. Intérêt : Une échauguette carrée sur corbeaux, et tour circulaire avec chemin de ronde et mâchicoulis (seuls vestiges restant de l'ancienne place forte) ; porche couvrant l'accès au domaine depuis le bourg de Saint-Seurin et flanqué d'une tour dérasée ; entouré de profonds fossés taillés dans le roc. Source de la fiche : APPPC. Remarques : Le château a été la maison de vie et de naissance du compositeur Abel de Brétinaud, descendant des seigneurs de Saint-Seurin, et compositeur de la musique de la célèbre pièce de théâtre patoisante "La Mérine à Nastasie" du Docteur Jean.